Il y a 1 mois j'ai vu le (très bon) film Bons baisers de Bruges, où 2 tueurs à gages sont amenés à faire du tourisme dans la ville. Certains films sentent avec plus ou moins de subtilité l'office de tourisme (évitez-vous ainsi les 2h30 d'Australia !), celui-ci aura eu le mérite d'être efficace : quelques semaines plus tard, me voilà de retour de la cité médiévale !
Je vous avais parlé, à propos de Mopti, de ces innombrables "Venise" (voir post du 17 juin dernier). Il en fallait donc visiblement une là-bas aussi : Bruges est ainsi censée être la "Venise du Nord".

Bruges est une ville moyenâgeuse inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco pour plusieurs raisons, notamment son architecture : entre les canaux romantiques à souhait, se dégage une splendide architecture gothique en briques (qui souvent fait des murs de vrais patchworks de couleurs). Un enchevêtrement de bâtiments avec des façades avec des pignons à gradins... on s'est cru à plusieurs reprises déambulant dans un album de Schuiten & Peters.

Autre élément incontournable de la ville (qui lui vaut d'ailleurs 2 inscriptions au patrimoine mondial), le beffroi du XIIIe au XVIe siècle. On grince un peu des dents à se faire racketter 8 euros pour obtenir le droit de monter les 366 marches, mais une fois en haut, le panoramique et la mécanique (et la musique) du carillon à 47 cloches valent bien le déplacement !

C'est une ville un chouia "carte-postale romantique"... mais j'y étais pour ça, alors en voici quelques-unes !
Petit interlude en photos... histoire de partager quelques restes de fraîcheur tandis que je retrouve à Bamako une saison chaude en plein essor. On nous la promettait rude, la voilà qui commence sur les chapeaux de roues !

bruges_1

bruges_2

bruges_3

bruges_4

bruges_5

bruges_6