Cette année, un groupe d'élèves de 3e du Lycée Français de Bamako a suivi une formation à l'audiovisuel. A l'issue de ces cours théoriques sur la prise de son, la réalisation, etc., les 4 groupes de 6 élèves ont réalisé chacun un court métrage de 3 min environ sur un métier du Mali.
Ils ont ainsi participé au concours "je filme le métier qui me plait" organisé par leCanaldesMetiers.tv

Capture02

4 petits documentaires donc, à travers 4 séries de portraits, sur des métiers bien typiques d'ici et que l'on croise presque tous les jours...
(Mais il semble que 3 seulement ne soient accessibles pour le moment : je vous tiens au courant dès que c'est réparé !).

wotorotigi_1Il y a d'abord le portrait de Sékou, qui fait le métier de wotorotigi (wotoro voulant dire "charrette" en bambara, et tigi "celui qui a").
Il transporte ainsi, à longueur de journée, toutes sortes de marchandises sur sa charrette de fortune.

wotorotigi2

Il y a aussi le portrait de Batouma et Nana Diakoira, et de Thimye Sommare, teinturières.

fds

Un métier féminin, omniprésent dans les latérites de Bamako, et dont les splendides basins teints offrent un défilé permanent de boubous dans les rues de la ville ! Elles nous présentent ici quelques-unes des étapes permettant de teindre ces tissus.

teinturiere_1 teinturiere_2

piroguier_2

Et enfin le documentaire sur les métiers liés au fleuve Niger, où l'on croise un pêcheur bozo qui nous offre une splendide démonstration de lancer de filet épervier !
Ainsi que Moussa Doumbia, fabricant de pirogue.

dswg

Ce dernier petit film fait partie de la sélection retenue pour la finale qui aura lieu le 26 mai prochain, et qui décernera un prix aux meilleures réalisations : alors votez pour lui, en lui accordant 5 étoiles sur 5 !

3 courts-métrages
pour un petit tour d'horizon d'une qualité renversante !
tirons-leur notre chapeau
mais surtout et avant tout :
votons pour eux !

Note : les photos illustrant ce post sont issues des courts métrages