28 novembre 2009

Indigo jusqu'au bout des doigts

Fin juin dernier, je suis allé rendre visite à Aboubakar Fofana qui, finissant d'assurer une formation financée par l'ambassade de France, ouvrait grand les portes de son atelier. Sacrée rencontre. J'ai d'abord connu cet artiste par ses calligraphies, c'est d'ailleurs justement par cela qu'il a commencé et qu'il semble vouloir encore se définir avant tout (un chemin qui l'a mené des calligraphies latines aux chinoises, avant d'y inclure les graphies africaines). Ce sont ces traits en effet qui accompagnent La charte du Mandé et... [Lire la suite]
Posté par Alexandre Magot à 21:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]