Aujourd'hui plus que jamais je mesure que l'essentiel de ce que j'ai pu apprendre du Mali... c'est peut-être à lui que je le dois.
Impossible donc qu'il ne figure pas sur ces pages.

Lui, c'est Burama Keita.

Je me préparais à un post fleuve qui vous ferait comprendre toute l'estime et l'admiration que j'ai pour lui. J'aurais essayé de vous faire imaginer à quel point je suis heureux de l'avoir rencontré et de le compter aujourd'hui encore parmi mes amis.
Mais non.

Si j'ajoute aujourd'hui un énième post à ce blog, c'est surtout pour vous dire que Burama Keita est professeur de bambara à Bamako.
C'est avec lui que j'ai pris des cours pendant mes 4 ans passés au Mali. Et s'il m'a appris les rudiments de sa langue qu'il maîtrise parfaitement à l'oral comme à l'écrit, il m'aura appris bien plus.
On entre dans une culture à travers sa langue. C'est pour ça que je m'y suis aventuré, et avec Burama j'ai été servi !

Burama est un érudit. Assurément. D'une grande intelligence et d'un recul ahurissant sur sa propre culture !

Je ne peux que vous encourager à le contacter et à le rencontrer. Je vous envie de pouvoir le faire aussi facilement, si vous êtes à Bamako.

Burama Keita est donc professeur de bambara. Il enseigne également le nko (dont j'ai pu vous parler ici), dont il est spécialiste (et membre de l'académie malienne).
Vous pouvez prendre des cours particuliers ou en groupe, et si vous vous arrangez avec lui sur les horaires, il peut se déplacer.

Voici son numéro de téléphone : [+223] 66 84 43 03

Profitez-en, chanceux que vous êtes !