21 janvier 2010

Architecture d'Hombori

Ce que j'adore dans l'architecture, c'est de voir comment, à partir d'une série de contraintes (liées à la fonction, au matériel disponible, etc.), et au travers d'un prisme culturel, peut naître une infinité de formes différentes... Comment ces formes imaginées peuvent varier vis-à-vis de contraintes semblables, ou au contraire comment elles peuvent converger vers des ressemblances étonnantes dans des contextes très différents. C'est un peu comme l'évolution, qui n'a pas fini de me fasciner, par laquelle, du hasard  d'une... [Lire la suite]
Posté par Alexandre Magot à 14:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2010

3 mosquées, en direction du lac Débo

Je vous avais parlé des mosquées en banco splendides que l'on rencontre sur la piste traversant le Macina (voir post du 23/09/09).Les séjours en pinasse sont également des moments de prédilection pour croiser des chefs-d'œuvre d'architectures  soudanaises dans de tout petits villages !Aujourd'hui, 3 photos de 3 mosquées, prises chacune quelque part entre Mopti et le lac Débo... ... L'occasion aussi et surtout de laisser se faire porter par le fleuve une amie qui, aujourd'hui, en a bien besoin.
Posté par Alexandre Magot à 16:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2009

L'architecture cap-verdienne

Il est temps de refaire son sac, et de retourner au Mali...Mais avant de partir, une dernière balade s'impose dans les rues cap-verdiennes, pour s'imprégner de ce qui constitue un des points phares de l'image du Cap-Vert (je n'ai pas dit "identité") : les couleurs et l'architecture urbaine (voir aussi le post du 05/11/09 sur l'architecture rurale traditionnelle). (place de la mairie à Sao Filipe, sur l'île de Fogo) Les couleurs, d'abord, sont omniprésentes : des façades rouges, orange (j'apprends au passage que c'est... [Lire la suite]
Posté par Alexandre Magot à 00:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2009

L'architecture rurale cap-verdienne

Quand on pense à l'architecture cap-verdienne, les images que l'on a le plus souvent en tête sont celles de grandes maisons à étage et aux couleurs vives...Cette architecture coloniale (ou plus généralement urbaine, on en reparlera), correspond aux bâtiments des grandes familles fortunées... L'architecture rurale, bien plus populaire et répandue donc, est tout à fait différente, et au moins aussi intéressante.Cette architecture se caractérise en premier lieu par des maisons de plain-pied, construites en pierres sèches, c'est-à-dire... [Lire la suite]
Posté par Alexandre Magot à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 octobre 2009

Les villages porcins

A l'heure où le virus de la grippe a contaminé les sujets de conversations... on parle régulièrement du risque que représente le fait de côtoyer la cochonnaille de trop près. Le cocktail le plus explosif étant la triple cohabitation porcino-aviairo-humaine, offrant au virus d'origine aviaire un joli tremplin pour devenir pathogène pour l'homme.Au Cap-Vert, on ne s'adonne plus à de tels rapprochements  depuis longtemps ! A chaque village correspond en effet un groupe d'habitations annexes : des villages porcins où chaque famille... [Lire la suite]
Posté par Alexandre Magot à 15:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2009

Les djenné-ferey à l'épreuve de la charte de Venise

Quand on évoque les priorités de conservation du patrimoine à Djenné, on pense tout de suite, comme on a déjà pu en parler plusieurs fois ici, au fait de garder la terre crue comme matériel de construction : que ce soit pour les murs (à préférer à la terre cuite ou au béton) ou pour le l'enduit de crépissage (voir le post du 28 septembre dernier)... Mais à Djenné, le problème se complique encore : si le choix du banco est primordial... encore faut-il savoir lequel ! En effet, partout au Mali, les briques en banco sont formées en... [Lire la suite]
Posté par Alexandre Magot à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 octobre 2009

Le barey ton à l'action

Crépissage, au pied, d'un toit de Djenné. Tchin tchin ! C'est là le 200e message de ce blog !Nom d'un gnou ! 200 !
Posté par Alexandre Magot à 11:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
08 octobre 2009

Les mosquées abandonnées

Dans un post précédent (celui sur la mosquée de Djenné), je vous disais qu'on ne détruisait pas, autant que possible, une mosquée. C'est un lieu de culte, et les murs ont, avec le temps, accumulé les prières.Plutôt que de l'abattre à coup de daba, on préfère donc laisser au temps (dans tous les sens du terme) le soin de faire disparaître le bâtiment. En voici un exemple, dans le village de Kolokani (dans le Mandé)...
Posté par Alexandre Magot à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2009

La mosquée de Djenné

On s'en est approché, on en a déjà parlé, on tourne autour depuis un moment maintenant... Allez, ne jouons pas les snobs et ne boudons pas le plaisir de traîner autour du plus grand édifice en banco du monde !Bien sûr que d'autres, plus petites, sont tout aussi belles... et bien sûr aussi que ces autres, tout aussi belles, sont également moins connues, mais elle a quand même une sacrée allure, cette grande mosquée de Djenné ! Située en plein cœur de la ville, elle n'a absolument rien d'une construction dont l'origine se perdrait... [Lire la suite]
Posté par Alexandre Magot à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 septembre 2009

Cuite ou crue ?

La dernière fois que je suis allé à Djenné, j'ai été particulièrement frappé par une tendance que je savais pourtant en vogue : les façades en briques de terre cuite. Je ne sais pas si c'est parce que j'avais le regard sensibilisé ou si c'est le signe que cette mode, en un an, s'est élevée au rang de généralité, mais j'ai trouvé ce type de façade particulièrement répandu. Des parements de briques cuites à tous les coins de rues... "Cuite", le mot honni dans cette ville de terre crue ! C'est en effet, un des grands... [Lire la suite]
Posté par Alexandre Magot à 23:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,