Non, la saison chaude ne m'a toujours pas vaincu : je n'ai pas fondu... Je suis seulement un peu débordé ces temps-ci !
En attendant, voici un autre panneau de sensibilisation en faveur de la scolarisation des enfants.

segou_panneau

L'occasion pour moi de vous encourager à lire le livre d'Oumar Issiaka Bâ : Une histoire de l'enseignement au Mali.
Oumar Issiaka Bâ a été ministre de l'Education nationale. Auparavant, il a été instituteur, puis inspecteur et directeur national de l'Enseignement. C'est finalement surtout à ce dernier titre qu'il tient, puisque c'est véritablement en assurant cette fonction qu'il a pu concrètement agir et défendre ce en quoi il croyait.
Pour l'avoir rencontré et avoir pu discuter avec lui, c'est un type assez exceptionnel et d'une modestie inouïe. Cela se retrouve complètement dans le style de son écriture : un français superbe, une écriture goûtue, pour exprimer des idées toujours mesurées.
Oumar Bâ brosse dans ce livre sa vision de l'histoire de l'enseignement. Ce n'est donc pas une étude de l'école d'aujourd'hui, mais vraiment de son histoire depuis un demi-siècle. Un éclairage qui permet ainsi de comprendre non seulement à quoi ressemble la scolarité au Mali, mais aussi et surtout comment et pourquoi elle en est arrivée à ce qu'elle est à l'heure actuelle.

Le Mali moderne est un pays dont on fête cette année le cinquantenaire de l'accès à l'indépendance. Son système éducatif est donc particulièrement jeune : à l'Indépendance, "l'école des otages" mise en place pendant la colonisation fut abandonnée, et en 1962 fut réfléchi un nouveau système de scolarisation, propre au Mali.
Se sont alors posées toutes sortes de questions essentielles, qu'il est toujours bon de se rappeler : quel est le but de l'école ? A qui s'adresse-t-elle ? De quelle façon parvenir à ces objectifs ? Et dans quelle langue ?
En 1960, elle avait pour but de former les fonctionnaires. Depuis, l'idée d'une scolarité pour tous s'est imposée : le contenu devait donc s'adapter à ce changement radical. Scolariser tout le monde mais comment ? et pourquoi ?

Un cheminement que l'on a trop souvent oublié en France, où notre  bonne vieille école ne nous paraît dorénavant modifiable que sur la forme, au mieux ajustable...

oumar_ba

Une histoire de l'enseignement au Mali, d'Oumar Issiaka Bâ.
Co-édition La Sahélienne et L'Harmattan.
Prix : 16 euros en France, 4 500 FCFA au Mali
Le livre se trouve dans les principales librairies de Bamako (voir la page Facebook de La Sahélienne), ou sur le site de l'Harmattan (pour y commander la version papier ou numérique).

PS : Vous avez vu la nouveauté ? Un moteur de recherche interne au blog ! (c'est en haut à gauche)
PPS : Ne publiant pas trop ces temps-ci, vous pouvez toujours vous inscrire à la newsletter (c'est en haut à droite). Vous recevrez un message à chaque nouveau post.