Comme on dit ici, samedi soir, c'était ambiancé au Studio BlonBa !
Manjul y avait rameuté ses troupes, des dreads plein la tête, des locks jusque dans la barbe même...

Et j'aime autant vous dire que si l'atmosphère y était enfumée, ça n'était pourtant ni la profusion d'encens d'un temple chinois, ni les volutes de cigare d'une arrière salle de Chicago au temps de la prohibition... ni bouddhiste, ni joueur de poker : c'était reggae !

La soirée était orchestrée par Manjul, une figure locale dont j'avais déjà promis de vous parler !
Nous y voilà donc...

manjul

C'est qu'il y a à Bamako une vraie petite communauté rasta. Leur base de repli se situe au village de Lassa, sur une des collines ouest entourant la capitale.
Et parmi eux, 2 se font remarquer plus que les autres :

tiken_jah2L'incontournable bien sur, Tiken Jah Fakoli... Impossible de ne pas le connaître au Mali, c'est LA star.
Depuis 2003, menacé de mort en Côte d'Ivoire, il vit à Bamako et il n'est pas rare de le croiser à bord de sa coccinelle repeinte aux couleurs africaines.
Bon, cela dit, les textes (particulièrement virulents et engagés, notamment contre la FrançAfrique) de Tiken Jah ne sont pas des joyaux de littérature et d'argumentation mesurée...

L'autre figure, bien plus à mon gout, c'est donc le rasta toubab, venu de l'ile de la Réunion : Manjul !
Lui fait plutôt dans la dub, une version beaucoup plus instrumentale du Reggae... Si vous suivez bien, et si vous vous en souvenez, Manjul a signé la bande originale du court métrage particulièrement décalé : Guerrier manding, dans lequel il joue. Je vous en avait parlé il y a un peu plus d'1 an.

faso_kanou
Après ça, si ça vous plait, je vous encourage à écouter son excellent Faso Kanou, un opus de sa série "dub to Mali", dans lequel il mêle les sonorités dub-roots et maliennes (la flûte peul y est tout à sa place !).

Samedi, il était venu nous présenter son poulain, déniché en Guinée : Takana Zion.
Je n'y connais rien, mais une chose est certaine : ce type avait une de ces présences !

2235114777_d2617c24b3

C'était donc du pur reggae, par des rastas vrais de vrais !
Les fantômes d'Haile Sélassié, de Bob Marley planaient au milieu des tranquilles vapeurs... Samedi soir le Mali se situait plus encore que d'habitude entre la Jamaïque et l'Éthiopie !

Et, peut-être ne le sont-ils pas tous... mais il me semblait être entouré de Bisounours.
Ça faisait plaisir parce que finalement, c'est toujours bon à entendre, même dit si naïvement,

mais quand même...
je ne sais pas ce que vous en pensez...
mais notre Manjul a été clair là-dessus :
la guerre...
ben c'est pas bien !
ça non !

Au fait, le BlonBa est une salle de spectacle qui a été inauguré l'an passé à Faladié (non loin de la tour de l'Afrique pour ceux qui situe).

blonba_2

C'est de loin la meilleure salle de concert de Bamako, très bonne salle de théâtre également : elle est tenue par la compagnie BlonBa dont j'ai pu voir l'excellente pièce "koteba des quartiers" en février dernier. Leur pièce précédente "Bougouniéré invite à dîner" avait fait l'unanimité... et le tour du monde.

note : les photos ont été prises ici, ici, et